Paul Voise , un monsieur de 72 ans, avait été le symbole malgré lui de l’élection de 2002. Son visage tuméfié, ses pleurs devant les caméras avaient fait la une de tous les journaux, quelques jours avant l’élection présidentielle. Agressé par des voyous qui avaient mis le feu à sa maison, le monsieur avait touché le cœur des français. A l’époque, ce monsieur surnommé “Papy Voise” était devenu le symbole de l’insécurité. Mais qui s’en souvient-encore?