Les primaires de la gauche auront lieu les 22 et 29 janvier et voici les intentions de vote des retraités pour ce scrutin: Valls 35%, Hamon 25%, Montebourg  19%, Peillon 15%, Pinel 3%, Bennahmias 2%, De Rugy 1%. Manuel Valls perd près de 17 points en un mois et Benoît Hamon en gagne 19 chez les retraités ! Au second tour, les plus de 65 ans préfèrent Manuel Valls à 53% pour 47% pour Arnaud Montebourg. 24% des personnes certaines d’aller voter ont plus de 65 ans. Encore une fois, ce sont les seniors qui feront l’élection. Et vous allez-vous voter lors de cette primaire de la gauche ? 

Les retraités se sont massivement rendus aux urnes lors des primaires de la droite. Feront-ils de même pour les primaires de la Belle Alliance ? Pour l’instant, 6% des retraités ont prévu de se déplacer pour la primaire de la gauche.

Ce qui est intéressant de noter, ce sont les évolutions, ce que les spécialistes appellent la dynamique en faveur des candidats. Si l’on tient compte de la dernière vague des sondages parue en décembre, on peut voir de nombreuses évolutions :

  • Manuel Valls baisse de 17 points et Arnaud Montebourg de 8%. Par contre Benoît Hamon fait un bond de près de 19% chez les retraités ! 
  • Au deuxième tour, s’il oppose Valls à Montebourg, l’ancien premier ministre l’emporte avec 53% des voix chez les seniors mais en baisse de 8%. 

Il faut se rappeler qu’en 2011 lors de la précédente primaire de la gauche, les seniors avaient voté de la façon suivante:

  • Hollande 58%, Aubry 21%, Royal 7%, Montebourg 6%, Valls 5%, Baylet 1%.

Pour se rendre aux urnes en janvier 2017, il faut trouver son bureau de vote sur Internet, payer 1 euro et signer une charte. Une question simple: les retraités vont-ils pouvoir faire des kilomètres pour aller à leur bureau de vote? Ne vont-ils pas se rendre à leur bureau de vote habituel et donc se tromper de lieu de vote?

Néanmoins, il est certain que le poids électoral des seniors dans cette primaire est important, ce n’est pas un mammouth électoral mais bien un éléphant électoral. Il est cependant triste de voir que la thématique des retraités n’a été pour l’instant que très peu abordée lors de cette campagne. Malheureusement les candidats ne font que très peu de propositions en faveur des retraités.

Où sont les mesures  en faveur de la hausse des retraites, du minimum vieillesse? Pas un mot sur la suppression de la fiscalisation de la majoration de pension de 10% attribuée aux personnes ayant eu ou élevé 3 enfants, ni le maintien de la demi-part des veuves? Rien sur le pouvoir d’achat des retraités?

Pourtant les seniors représentent 29% de l’électorat soit près d’ 1 électeur sur 4! Nous sommes un électorat Incontournable car les retraités sont la tranche d’âge qui se déplace le plus aux urnes: 13% de mieux que la moyenne.

A quand un candidat de gauche qui proclamera “ma priorité, c’est la vieillesse” ?