Les retraités feront l’élection présidentielle pour la simple et bonne raison qu’ils représentent 29% de l’électorat soit plus d’ 1 électeur sur 4! D’autre part, c’est la tranche d’âge qui se déplace le plus aux urnes: 13% de mieux que la moyenne. C’est pour cette raison que les intentions de vote des seniors pour la prochaine présidentielle sont un précieux indicateur. Selon l’institut Elabe à trois mois du scrutin, les intentions de vote sont les suivantes: Fillon 33%, Macron 19%, LePen 14%, Valls 13%, Mélenchon 10%, Bayrou 9%, Pouton et Arthaud 1%, Jadot et Dupont- Aignan 0%. Ce qui voudrait dire qu’au deuxième tour, on s’orienterait vers un duel Fillon-Macron. Surprenant, non? Et vous qu’en pensez-vous? 

Les 15 millions de retraités feront entendre leurs mécontentements lors des prochaines élections et si les candidats veulent l’emporter, ils feraient bien de cajoler cet électorat.

De toute façon, il faudra attendre la primaire de la gauche fin janvier pour avoir une vision plus claire. En effet, en fonction des candidats désignés, la donne est modifiée: Si Manuel Valls gagne, il est crédité de 13% chez les retraités, si c’est Arnaud Montebourg, il ferait 9% chez les retraités et si c’est Benoît Hamon, il ne recueillerait que 7% chez les seniors ce qui ferait monter Emmanuel Macron à 26% dans cette tranche d’âge. Vincent Peillon n’est crédité que de 5% chez les retraités avec Macron à 28% et Fillon à 34%.

Ce qui est intéressant de noter, c’est l’hypothèse sans François Bayrou. Là les votes des retraités sont les suivants: Fillon 38%, Macron 21%, Valls 16% et Le Pen 14%.

Les sondeurs penchent tous vers un duel au deuxième tour Fillon Le Pen mais chez les retraités, qui rappelons le, feront l’élection, cette tendance n’est pas confirmée du tout. Le Front national stagne à 14% dans tous les cas de figure et ne serait donc pas au deuxième tour. 

D’autre part, les extrêmes sont rejetés par les retraités et ni Jean-Luc Mélenchon ni Marine Le Pen ne franchissent les 15%.

Oui, cette élection est très ouverte et peut réserver de nombreuses surprises. Les intentions de vote des retraités en sont la preuve. Car en cas du duel Fillon Macron, qui peut prévoir qui l’emportera ?