84 ans stopEncore une histoire désolante:  Yvonne, 84 ans, ne peut plus conduire en raison de sa vue. Aujourd’hui titulaire d’une carte d’handicapé à cause de sa cécité, cette dame doit se rendre chez un neurologue à Cholet afin de préparer une intervention chirurgicale. Seulement le spécialiste est à 40 km de son domicile. Naturellement elle a fait une demande de prise en charge d’un transport à la Sécurité Sociale . Réponse: refusé ! Avec ses maigres 800€ de retraite, Yvonne ne peut se payer les 100€ de taxi. Etant donné qu’aucun bus ne relie Cholet et qu’aucun membre de sa famille ne peut l’accompagner, alors cette dame n’a pas d’autres choix que de faire du stop ! 

Heureusement, cette histoire finit bien: une personne émue par sa situation a proposé de l’amener et de la ramener pour sa consultation chez le spécialiste. Si cette dame ne s’était pas manifestée, personne n’aurait pu lui proposer de l’aide. Est-ce normal de médiatiser des situations dramatiques pour qu’elles se résolvent?  L’Assurance Maladie ne peut-elle pas venir en aide à toutes les personnes qui en ont vraiment besoin?  Sous couvert d’économies, peut-on laisser des retraités se débrouiller seuls?

La vue est un problème majeur chez les seniors: L’œil vieillit comme toutes les parties de notre organisme et certains désagréments à son niveau apparaissent avec l’âge. Il peut être atteint par certaines maladies sévères mettant en jeu son pronostic vital.Une surveillance ophtalmologique annuelle est conseillée.

La survenue de troubles anormaux de la vision doit faire consulter sans tarder son médecin de famille qui jugera de la nécessité d’un avis spécialisé : il contactera si nécessaire, dans l’urgence, un médecin ophtalmologiste seul habilité, après un bilan, à faire un diagnostic précis et proposer un traitement adapté.

Les seniors ont besoin de consultations médicales fréquentes chez les ophtalmologues, mais comment y aller quand un spécialiste se trouve à 50 kilomètres de votre domicile?

Mais combien d’Yvonne, en France, ne peuvent se soigner correctement faute d’argent ? Combien de personnes âgées renoncent aux soins car c’est trop cher ? 

D’ailleurs comment peut-on vivre avec 800€ à la retraite ?