C’est une affaire effroyable mais nous vous rassurons la dame de 104 ans va bien. Enfin elle pourrait aller mieux si trois jeunes salopards ne l’avaient pas agressée pour lui dérober la somme minable de 10 euros. A Grenoble, des sauvages se sont introduits brutalement chez elle, l’ont violentée pour lui prendre son argent. La dame née en 1913 a du être transporté d’urgence à l’hôpital mais ses jours ne sont pas en danger. Les malfrats sont toujours recherchés par la police. C’est la fille de la dame qui a retrouvé la victime chez elle inconsciente baignant dans son sang. Combien de temps allons nous encore tolérer ces drames insupportables. Et là pas un mot à la télévision ! 

Saviez vous que  les coups et blessures volontaires envers les seniors sont en augmentation de 45,4% ?

Une victime est toujours une victime et quel que soit son âge, seulement les seniors sont la cible privilégiée des délinquants. On se remet moins bien d’une agression à 90 ans qu’à 20 ans ! Il y a une spécificité du traumatisme de la trace indélébile laissée par les agresseurs. La peur des représailles est beaucoup plus présente chez les retraités, et beaucoup d’entre eux refusent même de porter plainte. Le fait de se déplacer au commissariat est souvent une difficulté supplémentaire, la mobilité n’est pas toujours évidente à partir d’un certain âge.

Tout le monde se souvient de l’agression dont a été victime Paul Voise deux jours avant le premier tour de la présidentielle en 2002. Les images de son visage tuméfié avait provoqué une vague d’indignation dans notre pays. On pouvait mettre un visage sur une victime. Mais combien de Paul Voise anonymes sont encore les victimes trop faciles de voyous ?

Il faut punir sévèrement ces voyous qui ont osé s’attaquer à une dame de 104 ans et la justice doit être d’une sévérité exemplaire.