chat courtInfâme, inhumain, dégueulasse. Plutôt que de stériliser, un retraité de Pontarlier a balancé 4 petits chatons par la fenêtre du troisième étage. Une adorable passante a trouvé les adorables animaux dans les fourrés et les a amenés chez un vétérinaire. Mais ce dernier a du les euthanasier car ils n’étaient pas sevrés. Furieuse la brave dame a voulu se plaindre au retraité mais ce dernier en colère d’être réveillé pendant sa sieste l’a accueilli avec une arme…factice. La SPA et la gentille dame ont décidé de porter plainte…Soutenons les ! 

La maltraitance envers les animaux est un fléau. Souvenez vous de ce faits divers sordide avec ce gaga qui avait lancé son chat contre le mur juste pour s’amuser. Et pour la première fois il avait été condamné à de la prison ferme. Car jusque là la jurisprudence était assez indulgente: un chasseur avait tué avec son fusil sur la chatte de ses voisins. Verdict: suspension du permis de chasse…

Il faut faire respecter l’article 521-1 du code pénal qui prévoit une peine maximale de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende pour les personnes infligeant des sévices graves sur animal domestique ou apprivoisé.

Alors retraité ou pas, jeune ou vieux, ne tolérons plus aucune maltraitance sur les animaux !