institNon ce n’est pas une idée farfelue, sortie du cerveau de quelques énarques mais une proposition bien sérieuse des pays comme le Danemark, la Suède ou la Norvège. Le conseil Nordique préconise de rendre l’école obligatoire pour tous les seniors afin de mieux s’adapter au mieux aux évolutions du marché du travail. Le rapporteur de ce dossier, un commissaire européen de 73 ans, déclare “Les personnes de 65 ans, qui ont encore 5 ou 10 ans sur le marché du travail, doivent avoir la possibilité de rafraîchir leurs compétences”. Donc le progrès c’est selon ce monsieur de travailler jusqu’à 75 ans! Pas certain que les seniors français apprécient cette proposition ….

Est-ce une réelle innovation de pousser les seniors à travailler jusqu’à 80 ans? Est-ce bien de les obliger à retourner à l’école sous prétexte qu’ils doivent s’adapter au marché du travail. Et si nous renversions ce paradigme ? Et si c’était plutôt au marché du travail de s’adapter aux seniors ?

Non le chômage des seniors n’est pas un passage obligé: C’est pour cette raison que nous préconisons des mesures audacieuses, innovantes, jamais mises en place. Pour combattre, le fléau du chômage des plus de 50 ans, il faut prendre des initiatives fortes et non pas des mesurettes.

  • Baisser le salaire payé par l’entreprise aux plus de 50 ans et le manque à gagner étant à la charge de l’Etat.
  • Aide spécifique de 15 000€ pour l’embauche en CDI d’un senior de plus de 50 ans inscrit à Pôle Emploi et suppression totale des charges pour les entreprises qui embaucheraient un senior .
  • Obligation de compter des seniors dans l’entreprise en fixant le taux de 5% de personnes de plus de 50 ans dans l’effectif. Cette mesure existe pour les handicapés et à situation d’urgence, réponse spécifique.

Au lieu de retourner à l’école en compagnie de ses petits-enfants, soyons encore plus audacieux et adoptons des mesures fortes et non pas inapplicables !