chat maireBarsik, un adorable sacré de Birmanie, va vraisemblablement devenir mardi prochain le futur maire de Barnaoul, une ville de Sibérie de 650 000 habitants! Lassés des scandales de corruption à répétition, l’ancien maire est actuellement en prison, les électeurs plébiscitent à 91% un chat pour devenir premier magistrat! Six candidats bien humains sont en lice mais la campagne du chat Barsik a déjà commencé : affiches, recueil de fonds, tracts…Les habitants de cette ville se disent, qu’après tout, un chat ne ferait pas pire que les autres…D’ailleurs, entre nous,  il n’y a pas de quoi fouetter un maire…

Ce n’est pas la première fois qu’un chat serait maire d’une ville. Depuis 15 ans, un chat croisé de mannois et d’européen,  Stubbs est le maire honorifique de Talkeetna , une ville d’Alaska. Et les retombées pour cette petite bourgade sont bien réelles: des centaines de visiteurs font le détour chaque semaine pour se faire photographier avec ce drôle de maire.