“Les cornichons ne sont pas tous dans les pots” Chaque année nous consommons 25 000 tonnes de cornichons soit environ 400 grammes par français. Mais le cornichon n’est pas seulement synonyme d’apéritif, il présente de nombreux bienfaits et avec un rapide tour de main culinaire, il peut devenir un plat très apprécié. Ouvrons ensemble le bocal à cornichons :

Le cornichon est né dans les montagnes de l’Himalaya, il y a près de 3000 ans. Il apparaît dans notre pays au XVIe siècle. Louis XIV en était très friand et obligeait ses cuisiniers à le servir chaque premier lundi d’Avril. En France, le cornichon le plus connu est celui d’Appoigny, ville de Bourgogne. Au sens étymologique, le mot cornichon veut dire légume avec de petites cornes. C’est pour cela que l’on utilise l’insulte cornichon car cela à voir avec le fait d’être trompé, d’avoir des cornes. Le capitaine Haddock utilisait fréquemment l’expression “bougre d’extrait de cornichon” qui est le comble de l’imbécillité et de l’ignorance. Mais le cornichon, pour les cochons c’est aussi le clitoris car il aurait une certaine ressemblance !

Le cornichon est en fait un jeune concombre et il faut le récolter quand il atteint la taille de 5 centimètres. De nos jours les cornichons proviennent de Chine ou d’Inde. En fonction des pays leur utilisation peut varier: en France on l’aime petit et aigre alors qu’en Allemagne par exemple, on le préfère gros et doux.

Mais le cornichon a aussi de multiples bienfaits: c’est un excellent coupe-faim naturel, il favorise aussi la digestion et réduit selon des scientifiques américains le taux de sucre dans le sang. C’est pour cela qu’il est fortement conseillé aux diabétiques. Il faut savoir que certains peuples africains ont une mortalité plus faible car ce sont de gros consommateurs de cornichons car ce légume réduirait les risques cardio-vasculaires.

Le cornichon c’est bon pour la santé mais comment le préparer facilement ? Voici une recette simple de cornichons en salade.

Faites cuire des pommes de terre avec une belle saucisse dans de l’eau bouillante à peine salée. Une fois cuits, égouttez le tout et coupez grossièrement les pommes de terre et la saucisse. Dans un bol ajoutez de l’huile, du vinaigre et des câpres. Mélangez avec les pommes de terre et la saucisse puis rajoutez au dernier moment les morceaux de cornichon. Touillez, mettez au frigo pendant deux heures et bon appétit !