Voilà le mot d’ordre que nous devons adopter en 2016: Touche pas à ma retraite!  Il est temps de ne pas, ou plutôt de ne plus, toucher aux retraites. Car qui sait ce que nous réserve cette nouvelle année?  Gel des pensions et du minimum vieillesse? Taxes abracadabrantesques pour renflouer des caisses de retraite désespérément vides? Hausses des impôts? Création de mesures injustes sorties de l’esprit de jeunes énarques ? Nouvelle opposition entre les anciens et les jeunes? Nous devons nous préparer au pire et faire comme les retraités grecs qui, encore et toujours, se battent pour une retraite digne. Non la retraite n’est pas un droit c’est un dû ! 

Rendez-vous compte les créanciers de la Grèce demandent encore des efforts aux retraités afin de trouver 1,8 milliard d’euros. Ils veulent baisser les retraites, augmenter les taxes pour financer les dépenses sociales. Encore une fois, ce sont les retraités qui paient les pots cassés de la gabegie passée. 

Les entreprises demandent de la visibilité pour investir et c’est normal, mais il en est de même pour les retraites. On ne peut pas changer les règles au cours d’un match. Il est urgent et nécessaire d’imposer un moratoire sur les pensions. 

Comment voulez-vous, à 80 ans, défendre efficacement vos droits?  A cet âge, il est normal d’aspirer à une retraite paisible sans trembler tous les jours devant des mesures qui vont vous prendre le peu de ce que vous avez. Non les retraités ne sont pas des privilégiés et si nous ne faisons rien, comme d’habitude, nous serons encore les dindons des réformes!

Alors mobilisons-nous, nous sommes 16 millions et rien, si nous le décidons ne pourra se faire à l’encontre de nos justes intérêts !