Le chef de l’Etat a enrayé sa chute vertigineuse dans les sondages chez les retraités. Le grand débat, son intervention du 31 décembre, ses positions de fermeté vis à vis des casseurs ont un peu apaisé ses relations avec les aînés. Cependant, il faut relativiser cette “remontada”. En effet, depuis son élection, Emmanuel Macron est passé de 69% d’opinions favorables à 42% en février 2019 soit une baisse de 27 points. Les retraités ont besoin de preuves d’amour, ils ont besoin de se sentir écoutés et compris. Les 16 millions de retraités sont déçus et le chef de l’Etat se doit de les rassurer, sinon le désenchantement sera grand…

Continuer la lecture