Pendant sa campagne électorale, Emmanuel Macron avait dit qu’il fallait demander aux retraités des efforts afin de favoriser l’emploi et notamment celui des jeunes. En contrepartie d’une hausse de la CSG des aînés, les charges allaient baisser sur les salaires. Cette proposition iconoclaste n’est elle pas la faute majeure d’Emmanuel Macron? S’en prendre aux retraités en augmentant la CSG, en désindexant les pensions de l’inflation est non seulement une faute morale mais aussi une faute politique. D’ailleurs, les seniors sont très nombreux sur les ronds points avec les gilets jaunes et assurent souvent l’intendance quand les actifs sont au travail. Les retraités avaient massivement votés pour Emmanuel Macron mais ils ont l’impression d’avoir été trahis. Alors l’erreur majeure du quinquennat du Président de la République n’est elle pas cet acharnement vis à vis des retraités ?

Continuer la lecture