A part les avis d’imposition que nous sommes en train de recevoir, nous avons l’impression que le temps s’arrête entre le 14 juillet et le 15 août. Administrations fermées ou en sous effectif, des services dans les hôpitaux clos en été, des programmes de télé vus et revus, des hebdomadaires qui paraissent tous les 15 jours,  des ministres en congés (sic) …L’été est un pays étrange, où la douceur et l’indolence prédominent…Cependant, il faudrait dire à tous les juillettistes et les aoûtiens que la vie continue…même pendant l’été. Et ceux qui ne partent pas ou qui ne peuvent pas partir sont traités comme des pestiférés…

Continuer la lecture