Hier, Emmanuel Macron à 42 ans a annoncé renoncer à sa future retraite de chef de l’Etat. Il a également décidé de ne pas siéger à l’avenir au Conseil constitutionnel, dont les anciens présidents sont membres de droit à vie, avec une indemnité mensuelle de 13 500 euros. Ce qui correspond à un renoncement de près de 18500€ par mois qu’Emmanuel Macron aurait pu toucher à la fin de son mandat. Alors coup de communication en période de troubles, cohérence avec la future réforme des retraites supprimant tous les régimes spéciaux dont celui des chefs de l’Etat en l’occurrence, geste noble ou démagogie? Donnez nous votre avis ? 

Continuer la lecture