Mieux vaut tard que jamais, voilà ce que s’est dit Michel Barda le doyen de l’édition 2019 du baccalauréat. L’inventeur du Minitel a enfin décroché à 77 ans le fameux diplôme après la séance éprouvante de rattrapage. En une semaine, le valeureux candidat s’est remis en selle passant de 2/20 à 11/20 en histoire géo et de 4/20 à 13/20 en littérature. Il est vrai que ce monsieur avait de quoi dire sur le sujet “Les Etats-Unis dans le monde depuis la fin de la guerre froide”! Comme quoi cela sert le vécu. Pour conclure, Michel savoure délicieusement son bac un brin philosophe “Je suis content même si ce n’est pas la gloire. C’est un vrai petit plaisir personnel”.