noirUn effroyable drame s’est déroulé vendredi dans un hospice tenu par la congrégation de Mère Térésa au Yémen. Quatre hommes armés ont attaqué une maison de retraite à Aden et onze personnes âgées et quatre religieuses indiennes qui travaillaient comme infirmières ont été tués. L’Etat Islamique est vraisemblablement le responsable de cet attentat et les autorités du pays pensent qu’on cherche clairement à faire disparaître toute présence chrétienne au Yémen. Le Pape François souhaite que «ce carnage inutile réveillera les consciences, qu’il conduira à une conversion des cœurs et qu’il poussera les parties concernées par ce conflit à renoncer à la violence». Mais comment peut-on s’en prendre à des personnes âgées ? 

Continuer la lecture