Plus de 5 millions de français souffrent de migraine et les dernières recherches vont surement les passionner. En effet, une étude très sérieuse de la très renommée Université de Cincinnati démontre que les maux de crâne, ou en langage scientifique les céphalées, peuvent augmenter de 30% si un orage a lieu près de chez vous !

Machiavel écrivait “L’habituel défaut de l’homme est de ne pas prévoir l’orage par beau temps” L’orage fait peur,  et comme dans Astérix, les Gaulois avaient peur que le ciel leur tombe sur la tête. Mais quand l’orage gronde, les éclairs peuvent dévaster des habitations ou foudroyer sur place des animaux mais aussi des hommes. Il faut savoir que la foudre est la vingtième cause de décès dans le monde et qu’elle est à l’origine de la mort de plus de 20 000 animaux et de 17 000 incendies chaque année.

La chaleur dégagée d’un éclair est de 35 000° et la force peut être de 100 millions de volts ! Un éclair peut atteindre la vitesse faramineuse de 40 000 km par seconde. Cette force inhumaine ne peut avoir que des conséquences néfastes sur le corps humain !

C’est pourquoi, des chercheurs ont voulu connaitre la corrélation entre les migraines et les orages. Les ondes électro-magnétiques seraient à l’origine des maux de tête. Tout le monde connaissait les incidences d’un temps humide sur le mal de tête mais c’est la première fois que les éclairs sont tenus responsables des céphalées. Autre information importante de cette recherche qui démontre l’étendue du pouvoir de nuisance de l’éclair car des maux de tête peuvent être la conséquence d’un éclair aperçu à plus de 50 kilomètres !

Et si les réducteurs de têtes prétendaient soulager la migraine, vous savez maintenant que les orages les aggravent !