L’inquiétude légitime monte à Rouen. Les habitants et particulièrement les personnes âgées plus fragiles se posent des questions légitimes: 5253 tonnes de produits chimiques ont été détruits dans l’incendie et quels sont les risques pour la santé? Mais il faut tirer les leçons du passé. Souvenez-vous de 1986, il y a déjà 33 ans, quand soit-disant le nuage de Tchernobyl avait épargné la France…La vidéo du journal télévisé de l’époque est édifiante: