Le citrate de sildénafil plus connu sous le nom de Viagra date des années 1996 et chaque année 544 000 boîtes sont vendues uniquement en France !  Bien sûr ce médicament est connu comme remède aux dysfonctionnement érectile mais il permet aussi de lutter contre le mal des montagnes. Voilà maintenant que la petite pilule bleue élimine les mauvaises graisses !

Le Viagra est en passe de devenir une sorte de remède miracle ou du moins fourre-tout. Après que certains athlètes de haut niveau s’en servent pour accroître leur performance, que beaucoup d’hommes l’utilisent pour retrouver une sexualité, que certains l’emploient pour réduire l’hypertension… Voilà que des chercheurs de la très sérieuse Université de Bonn, et vous connaissez la rigueur allemande, ont prouvé scientifiquement que le Viagra brûle certaines graisses !

A partir des souris de laboratoire, les scientifiques ont montré en leur injectant des doses phénoménales de Viagra, que ces petites bêtes fabriquaient de la bonne graisse. Et oui, il y a des bonnes graisses qui sont les graisses brunes qui permettent de brûler l’énergie au lieu de la stocker comme le font les graisses blanches !

La graisse brune permet de réguler la température du corps, elles brûlent le sucre et le transforme en chaleur. Mais avec l’âge, les graisses brunes diminuent et sont remplacées par les mauvaises graisses, les graisses blanches !

Ainsi, le Viagra semble donc excellent pour le corps mais comme tout il ne faut pas en abuser et ce médicament ne doit être prescrit uniquement par votre médecin.

Comme l’a dit Jean Yanne ” Le Viagra, ils devraient le faire en suppositoire, ça doublerait le plaisir de certains