En 2020, le déficit des retraites devrait avoisiner les 20 milliards d’euros selon le comité d’orientation des retraites ! La piste de l’augmentation des cotisations semble écartée, comme celle du relèvement du départ à la retraite, il reste donc la baisse des pensions. Mais quelles vont être les conséquences pour les retraités 

Le projet secret du gouvernement est de toucher aux pensions de retraite en les désindexant  simplement des prix. Cette mesure rapporterait 2.5 milliard par an. Indubitablement, le pouvoir d’achat des retraités va baisser. D’autre part, le projet vise aussi à revoir le système des pensions de réversion.

L’argument fallacieux évoqué est que les pensions vont mathématiquement augmenter et en 2020, le revenu moyen devrait être supérieur de 5% par rapport à 2012 ! Une progression de 1% par an des revenus des retraités semble être trop important pour les retraités, il faut donc les taxer de façon supplémentaire. Les retraités bénéficient de 12 milliards d’euros d’avantages fiscaux mais ils en redistribuent une grande partie à leurs familles. C’est aussi bon pour la croissance et la consommation. Cependant, il est important de savoir que le revenu moyen des retraités est de 1300€, ce qui est loin de l’image des privilégiés !

Encore une fois en 2013, la plupart des retraités vont subir un prélèvement supplémentaire de 0.3% pour financer la sécurité sociale, le gouvernement s’attaque donc de fait au pouvoir d’achat dès le mois prochain.

Pourtant le rapport dit qu’en  reculant de neuf mois supplémentaires l’âge  de la retraite, l’équilibre serait assuré en 2020.

Entre une réforme qui conduirait des millions de personnes dans la rue, et celle inique qui baisserait fortement le pouvoir d’achat des retraités, le gouvernement aurait fait son choix. Il est vrai que les retraités ne manifestent pas, ne bloquent et ne paralysent pas le pays !

Encore une fois, les retraités sont considérés comme des nantis alors que nous le rappelons simplement, ils ont travaillé et cotisé toute leur vie !

Mobilisons nous pour empêcher un projet qui toucherait de façon significative notre retraite  ! Pour la première fois de notre histoire en France, le montant des pensions va baisser, et il faut faire très attention car la baisse des retraites a déjà été mise en place en Espagne et en Grèce et les retraités vivent des situations très difficiles. Alors, si nous ne voulons pas connaitre le même sort, il faut absolument que les retraités se fassent entendre, sinon il sera trop tard !