Il y a déjà un an,  un Airbus A320 s’est crashé dans la région de Digne les Bains, plus précisément dans la montagne de l’Estrop située dans la vallée du Haut-Verdon et de la Haute Bléone. Terrible coïncidence, déjà le 27 janvier 1948 à 15h 37, un douglas C-47 Dakota s’était abîmé en vol au même endroit causant la mort de 12 personnes! A ne pas confondre avec le vol Paris-Saigon de 1953 qui s’est écrasé à 55 kilomètres de là!  22 morts le 27 janvier 1948,  150 morts le 25 mars 2015 au même endroit ! C’est incroyable que 67 ans après une catastrophe aérienne se produise au même lieu ! 

Les journalistes racontent n’importe quoi! En effet, ils racontent que le vol Paris-Saigon en 1953 s’est soit-disant écrasé au même endroit que l’avion de la Germanwings. mais c’est à 55 kilomètres de distance que les deux avions se sont abîmés!

Les experts devraient mieux potasser la topographie du département et plutôt évoquer la catastrophe aérienne du Cheval Blanc en 1948.

D’ailleurs, ce qui est surprenant, ce sont les similitudes entre l’accident de l’airbus A320 de la compagnie Germanwings et le crash qui lui s’est passé au même endroit au même village Prads il y a 67 ans. Terrible coïncidence, déjà les avions devaient se rendre en Allemagne!

Déjà dans le massif de l’Estrop un Dakota C-47 a disparu en 1948, aux coordonnées  44°07’00’’N/06°30’30 ‘’ soit approximativement au même endroit que celles du Crash du vol 4U9525 reliant Barcelone à Dusseldorf.

Retour il y a 67 ans: Le 27 janvier 1948, un avion décolla de Francfort pour Udine avec à son bord 12 personnes. Il n’avait que 1600 heures de vol, il était presque neuf. L’avion devait faire le trajet Francfort en Allemagne à Udine en Italie. Mais à cause du mauvais temps, il s’est abîmé dans les Alpes causant la mort de 4 membres d’équipage et de 8 passagers près du petit village de Prads Haute Bléone. Et 3 jours après un B-17 parti à la recherche du C-47 s’écrasa à quelques dizaines de mètres de l’avion qu’ils devaient secourir. Là encore le bilan est dramatique: 10 morts.

Lisez ce passage relatant l’accident de 1948 :

Le 30 janvier 1948, il faisait beau mais froid. Il y avait encore trente centimètres de neige dans le village français où je vivais. J’étais en train de couper du bois quand je vis dans le ciel un avion qui fonçait sur la montagne qu’on appelle le « Carton » passant dans le massif des 3 évêchés juste au-dessus des villages de Prads et de La Javie puis se glissait entre les montagnes vers la vallée. Il a du faire le parcours deux ou trois fois. Mais il perdait chaque fois un peu plus d’altitude. On aurait dit qu’il allait toucher les montagnes mais toujours il réapparaissait. Le pilote était vraiment un as, nous n’étions pas rassuré de voir ce gros avion au-dessus nos têtes. Seulement dix minutes après le dernier passage, on entendit un bruit sourd et je vis une épaisse fumée s’élevant entre les montagnes. Pas de doute, l’avion s’était crashé ! Nous décidâmes alors de monter voir ce qui se passait. Après une heure de d’ascension pénible dans la neige, nous arrivâmes enfin non loin de l’épave de l’avion. Nous étions quelques-uns des gendarmes, des habitants des environs à essayer de trouver des survivants mais nous n’avions pas beaucoup d’espoir...”

Déjà en 1948, les secours avaient eu d’énormes difficultés pour se rendre sur les lieux de la catastrophe. Le onzième bataillon des chasseurs alpins, les gendarmes de Barcelonnette, les volontaires avaient entrepris une difficile ascension pour essayer de retrouver les corps. Avec une pente abrupte de près de 17%, une neige qui arrivait aux genoux et un vent terrible, les recherches furent longues difficiles et interrompues plusieurs fois.

Comme seul souvenir de ces terribles accidents, vous pouvez apercevoir une modeste croix érigée dans le massif des 3 Evêchés à 2300 mètres d’altitude. Dans les années 60, cette promenade était un lieu de pèlerinage pour de nombreuses familles mais de nos jours il n’y a plus que les randonneurs du coin qui connaissent la tragédie aérienne du Cheval-blanc.

Quelle horrible coïncidence !