Dimanche les électeurs de droite et du centre ont massivement voté pour François Fillon au premier tour. Il faut savoir que 45% des électeurs du scrutin des primaires sont des retraités, ce sont donc eux qui ont majoritairement fait le vote, d’autant plus que 47% des électeurs de François Fillon ont plus de 65 ans. Mais que sait-on de son programme en faveur des retraités? Nous avons analysé sa Lettre ouverte aux français retraités et voici quelques unes de ses déclarations  “Une société qui prend soin de ses aînés est une société qui se respecte” “l’instauration d’une procédure accélérée pour assurer aux propriétaires le versement de revenus locatifs indispensables au maintien de leur niveau de vie” …


François Fillon fait des propositions en faveur des seniors, mais n’a pas abordé concrètement le niveau des retraites. Il ne parle pas d’augmentation des retraites ni du maintien du niveau de vie des seniors.

Au niveau du système des retraites, il préconise :

  • Fixer l’âge de la retraite à 65 ans,
  • Abandon du système de compensation de pénibilité,
  • Harmonisation des régimes spéciaux pour les faire basculer vers le régime général
  • Retraite des fonctionnaires devra être calculée sur les vingt-cinq meilleures années de leur carrière, comme c’est le cas pour les salariés

Pour le chômage des seniors, Monsieur Fillon préconise la création d’une plateforme numérique spécifique pour les chômeurs de plus de 50 ans. 

François Fillon veut mettre en place la création d’un bail homologué et l’instauration d’une procédure accélérée pour assurer aux propriétaires le versement de revenus locatifs indispensables au maintien de leur niveau de vie. Concernant la dépendance, le candidat préconise de lancer une campagne nationale pour financer la recherche contre la maladie d’Alzheimer.

D’autre part, mais cela ne concerne que les retraités les plus aisés, il prévoit la fin de l’impôt sur la fortune et un allègement de la fiscalité du capital avec un impôt à taux unique de 30% sur le capital.

Néanmoins son programme reste flou ou vide sur de nombreux points :

  • Que compte-t-il faire pour le niveau des retraités et surtout pour leur pouvoir d’achat?
  • Compte-t-il augmenter le minimum vieillesse?
  • Il n’aborde ni la suppression de la fiscalisation de la majoration de pension de 10% attribuée aux personnes ayant eu ou élevé 3 enfants, ni le maintien de la demi-part des veuves.