Blog senior- Les seniors et la familleTout le monde sait que la couleur des yeux, de la peau et même certaines maladies sont héréditaires car elles sont contenues dans notre ADN. Mais des scientifiques ont démontré aussi que le stress, ou l’embonpoint peut aussi se retrouver chez vos enfants et même chez vos petits enfants…Comment  ?

Les caractères innés d’invariants sont établis, vous ne pouvez pas avoir les yeux noirs si vos parents ont les yeux bleus  ce sont les lois de la génétique. Ce sont les classiques de l’ADN, mais quand on est parent ou grand-parent on peut transmettre à ses enfants, ses loisirs, ses passions, de l’argent mais plus sérieusement on transmet aussi son stress, ses kilos en trop, sa sédentarité. Ces éléments, bien sûr, ne sont pas contenus dans notre ADN mais ils font partie de l’épi-génétique.

Vous êtes d’accord que le stress peut-être héréditaire, on peut retrouver même des générations de stressés, des stressés de père en fils  ou de mère en fille et pourtant on ne peut pas dire que le stress fasse partie de l’ADN ! Alors il faut chercher ailleurs, chez cette fameuse épi-génétique.

Des scientifiques japonais de l’Institut de Riken ont démontré que le stress pouvait mettre à mal un gène, responsable de la formation de l’ADN. Ainsi le stress agit non pas directement sur l’ADN mais sur la modification de ce gène, appelé AT-2, qui se transmet lui de génération en génération.

Ce qui est bon de savoir, c’est que naturellement l’ADN est gravé dans le marbre, c’est immuable, vous ne pouvez rien y faire mais les facteurs épi-génétiques peuvent eux être modifiés !

Donc pour que les futures générations soient équilibrées, un mot d’ordre:  mangez équilibré, faites du sport et comme le disait le grand cinéaste Max Pécas “On se calme et on boit frais….” Espérons que les seniors n’aient pas transmis à leurs enfants, cette culture cinématographique !