Nous avons retrouvé une ancienne interview d’Olivier Véran.  A la question ” Les retraités n’ont pas l’impression qu’ils vont gagner du pouvoir d’achat “, le nouveau ministre de la santé avait répondu “Nous sommes des Saint-Thomas de la fiscalité. Les Français ont besoin de voir pour croire.  Dans les faits, seuls 20 % de retraités n’auront pas de gain de pouvoir d’achat. Il y a les discours, et les faits. Et les chiffres sont têtus…” Malheureusement les chiffres de l’OFCE parus la semaine dernière lui ont donné tort: Depuis 2018, les mesures fiscales ont amputé à hauteur de 0,5% le niveau de vie des retraités seuls soit une perte de 110 euros et de 0,3 % pour les couples de retraités ce qui équivaut à une perte moyenne de 135 euros. Alors qui donc les retraités doivent ils croire ? 

Le nouveau Ministre de la santé et des solidarités arrive et il doit prendre en main de nombreux dossiers dont celui du pouvoir d’achat des retraités.

Nous lui proposons une série de mesures qui, elles, c’est certain pourront améliorer le pouvoir d’achat des seniors sans pouvoir être contredit par les chiffres:

  • Augmentation des retraités dans les mêmes proportions que les salaires et non pas en fonction de l’inflation.
  • Revalorisation du minimum vieillesse pour atteindre 1000€ en 2022. 
  • Fin de la taxe appelée “contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie”
  • Suppression de la  fiscalisation de la majoration de pension de 10% attribuée aux personnes ayant eu ou élevé 3 enfants.
  • La 1/2 part fiscale doit être rétablie pour les veuves.
  • Mise en place comme en Espagne  des vacances payées en partie par l’Etat afin de redonner du pouvoir d’achat aux retraités mais aussi de pérenniser des emplois saisonniers.
  • Gratuité des transports publics pour les personnes de plus de 70 ans.
  • Création de pôles de l’économie liés au vieillissement afin de créer des emplois dans ces domaines utiles.
  • Mise à disposition d’une tablette pour les personnes de plus de 75 ans avec forfait internet gratuit.
  • Exonération totale des droits de succession pour une succession de moins de 300 000€. 
  • Aggravation des délits pour discrimination liée à l’âge.
  • Encadrement des tarifs des maisons de retraite. 

Voilà un vaste programme, espérons que le nouveau ministre écoute enfin les retraités !