Senior Couple Walking In ParkComme disait Françoise Chandernagor “Je trouve mes plus grands bonheurs dans les petits plaisirs” Les scientifiques de l’Université de Philadelphie lui donne raison. En effet, les actes simples de la vie procurent autant, si ce n’est plus, de bonheur et de plaisir aux personnes de  60 ans que des moments extraordinaires ! Plus on prend de l’âge, plus on se réjouit, plus on est à la recherche de plaisirs simples et ordinaires. Pourquoi ? 

On peut être heureux avec des plaisirs simples, voilà ce que recherchent en priorité les seniors. Et ce n’est pas l’apanage de personnes peu ambitieuses, non c’est juste une question d’âge et de maturité. Oscar Wilde dans le Portrait de Dorian Gray faisait dire à son héros “J’adore les plaisirs tout simples.Ils constituent le dernier refuge des êtres complexes

En fonction de l’âge, les bonheurs sont différents, voilà les résultats d’une recherche américaine fort intéressante:

– 320 personnes âgées de 18 à 80 ans ont été interrogées pour connaître leur définition du bonheur. Si les jeunes préfèrent les expériences extraordinaires de l’existence, ce que les scientifiques nomment les moments non habituels, peu fréquents comme des rites de passage de la vie: fin d’études, obtention du permis de conduire, mariage, un voyage au bout de la terre...Voilà ce qui fait vibrer les jeunes et déclenchent un maximum d’émotion.

A contrario, les plus âgés s’attachent beaucoup plus à des plaisirs simples, presque quotidiens ou hebdomadaires, comme un baiser affectueux, un coup de téléphone d’un vieil ami, prendre une boisson fraîche en plein été, voir  pousser ses fleurs dans le jardin, regarder son programme favori à lé télé

Ces conclusions démontrent bien que les retraités n’ont plus rien à prouver, à se prouver. Ils se définissent par leur quotidien et non pas par le sensationnel et le non ordinaire. Les seniors n’ont pas besoin d’extraordinaire pour prouver qu’ils existent ! Et plus les personnes approchent de la fin de vie, plus le bonheur est associé à des plaisirs encore plus simples. Les moments ordinaires sont vécus beaucoup plus intensément. Et les seniors y attachent beaucoup plus d’importance.

Cette étude renforce les situations habituelles que nous avons tous connu. Lors des repas de famille, pas assez fréquents pour certains, les grands-parents sont heureux simplement d’être là alors que les petits-enfants s’ennuient et ne rêvent que de s’évader. Il ne faut pas leur reprocher, c’est juste qu’en fonction de l’âge, la notion de plaisir est différente !

Alors au lieu d’offrir un voyage en Mongolie à vos parents, passez plutôt prendre le café aujourd’hui avec eux, cela leur fera beaucoup plus plaisir ! Et c’est beaucoup moins cher !

Relisez Jean Giono et son livre La chasse au bonheur qui donne une magnifique définition du bonheur : “le bonheur a besoin de beauté, mais il est souvent le produit d’éléments simples. Celui qui n’est pas capable de faire son bonheur avec la simplicité ne réussira que rarement à le faire”