Seniorin hat Schwierigkeiten den Laptop zu lesenSelon Voltaire “Le monde avec lenteur marche vers la sagesse” et bien les personnes âgées ont vraiment compris cette maxime. Cependant, certains seniors vous énervent, que ce soit vos parents ou des amis, car ils ont toute leur tête mais ils sont … lents et vous avez envie de les bouger! Attention, ce n’est pas de leur faute, ce ne sont pas des prémices d’Alzheimer, non c’est juste que leur cerveau est tellement rempli d’informations qu’ils ont du mal à trier. Voici les surprenantes conclusions d’une étude menée par l’Université allemande de Tubingen. Lisez donc cet article mais lentement…

Selon toutes les recherches scientifiques, le cerveau inexorablement perd de sa vigueur et de son efficacité à partir de l’âge de 45 ans.   En effet, une personne âgée disons un senior de 75 ans a absorbé tellement d’informations dans sa vie, qu’il va mettre plus de temps à récupérer dans son cerveau les bonnes informations. Un senior a beaucoup plus de connaissance qu’un jeune mais comme il a plus  d’infos dans son cortex il va mettre du temps à les sortir. C’est la raison pour laquelle les seniors face aux jeunes gagnent toujours au scrabble, au Trivial Poursuit mais si on prend des épreuves de rapidité alors les résultats s’inversent.

Plus nous vieillissons, plus nous accumulons des connaissances, un peu comme une immense bibliothèque un peu poussiéreuse. Tous les jours, nous empilons de nouveaux livres et comme nous avons fait cela depuis longtemps, notre cerveau met du temps à les retrouver dans les rayons mais il les retrouve quand même !

Le cerveau des personnes âgées se détériore naturellement et normalement mais il fonctionne toujours à plein régime, avec chaque jour plus d’informations, mais en plus lentement. Notre cerveau est plus indolent, il a tellement de sources à trier mais il fonctionne bien ce qui est l’essentiel.

Alors vaut-il mieux un cerveau rapide avec peu de connaissances ou bien un cerveau rempli de savoirs mais un peu lent ?

Car comme disait Max Jacob “L’érudition est bien loin d’être un mal ; elle agrandit le champs de l’expérience, et l’expérience des hommes et des choses est la base du talent.