Louis de Funès disait “J’ai abandonné la pêche le jour où je me suis aperçu qu’en les attrapant, les poissons ne frétillaient pas de joie” Selon le journal américain de médecine interne, les personnes qui consomment du poisson peuvent gagner plus de 2 ans d’espérance de vie soit 754 jours de vie en plus ! Les risques de mortalité peuvent baisser de près de 28% si les personnes mangent des aliments avec une forte présence d’Oméga 3 ! Essayons d’aller pêcher quelques informations supplémentaires :

Selon William Holmes ” Si nous envoyions au fond de la mer toute la médecine que nous utilisons, ce serait tant mieux pour nous et tant pis pour les poissons” et pourtant les premières études scientifiques entre le vieillissement et la consommation de poisson sont prometteuses, jugez par vous mêmes : en cas de maladie cardio-vasculaire, les risques diminuent de 32% si les patients absorbent chaque jour du poisson. Du poisson frais bien sûr et plus particulièrement si c’est du saumon !

Chaque jour nous sommes inondés de publicité sur les fameux Oméga 3. Les bienfaits des Oméga 3 ont été découverts dans les années 70 par des chercheurs qui étudiaient la tribu des Inuits du Groenland. Les Inuits ne présentaient pratiquement pas de maladies cardio-vasculaires en raison de leur alimentation basée sur le poisson. Le niveau élevé des acides gras Oméga 3 consommés par les Inuits leur permettaient de réduire considérablement les risques de stress de maladies cardiaques, et d’hypertension.

Les Oméga- 3 appartiennent aux acides gras “essentiels” car notre organisme est incapable d’en fabriquer. Nous devons donc obligatoirement en manger pour satisfaire nos besoins. En outre cette étude démontre que le poisson est très riche en EPA le composé de la famille des oméga-3 qui participe à l’équilibre nutritionnel.

Mangez du saumon et comme dirait le poissonnier Ordralfabetix “Il est frais, mon poisson” et en plus vous pourrez vivre aussi longtemps qu’Agecanonix !