Le candidat  le plus âgé en 2015 a 93 ans, passe le bac littéraire dans l’académie de Dijon et retente sa chance après avoir raté l’examen l’année dernière ! Mais il ne s’est pas présenté en 2015 aux épreuves pour raisons de santé mais compte bien passer le bac en 2016. Il aura alors…94 ans !

Le candidat le plus âgé au bac a 93  ans. Il veut rester anonyme pour se concentrer totalement sur les épreuves. Nul doute que quand ce monsieur courage va arriver dans les salles d’examen, les autres candidats vont le regarder bizarrement. Pour info le Président de la République, en 1921 l’année de sa naissance était Paul Deschanel ! Il aurait pu connaitre Landru ou assister aux obsèques de Proust!  Espérons qu’il tombe sur une épreuve d’histoire du début du XXe siècle ! A quelques années près, il aurait pu rencontrer  le plus jeune bachelier de France qui lui n’avait que 11 ans quand il a reçu son précieux diplôme ! A 93 ans s’il obtient son diplôme, après sa deuxième tentative, il sera le plus vieux lauréat !

-S’ il passe l’épreuve de grammaire, il doit savoir savoir que le baccalauréat vient du vieux français bacheler et du latin baccalarius : c’est le diplôme couronné de lauriers pour celui qui voulait devenir chevalier. Les lauréats du bac sont donc tous des chevaliers des temps modernes.

-Ensuite, l’épreuve d’histoire lui apprendra que le bac est apparu au XIIIe siècle à l’Université de Paris puis Napoléon en 1808 instaura les baccalauréats es lettres et es sciences. Mais cette année, notre pays ne compta que 20 bacheliers !  Ce n’est qu’en 1840 que les fameuses mentions vont apparaître. Ce n’est qu’en 1927, que le baccalauréat général vit le jour. La première femme a être titulaire du bac se nomme Julie-Victoire Daubié et elle a décroché son diplôme en 1861.

-S’ il révise l’épreuve de mathématiques, il pourra faire la moyenne des taux de réussite. En 1960, elle était de 62%, en 1970 69%, en 1980 66%, en 1990 75%, en 2000 79% et l’année dernière 84%. Question subsidiaire: le bac est il plus facile ou le niveau monte ? D’autre part, il faut savoir pour vos révisions que la proportion des bacheliers dans une génération était de 16% en 1970, puis de 20% en 1985 maintenant plus de 35% d’une génération a au moins le bac.

Et puis si il rate le baccalauréat, il pourra se souvenir de cette phrase de Günter Grass “L’avantage des gens qui n’ont pas le baccalauréat, c’est qu’ils le préparent leur vie durant”

Sinon, faites nous part de vos commentaires : trouvez vous que le niveau monte ou comme certains que le baccalauréat est de plus en plus donné ? 

En effet, regardez ce reportage de 1966 sur le baccalauréat qui comptait 50% de recalés…