Sodomie du matin, fraîcheur du vagin; Sodomie du soir, repos des mâchoires” Ce n’est pas nous qui avons écrit ces quelques mots mais Philippe Bouvard. Loin de nous l’idée de faire l’apologie de cette pratique sexuelle, mais nous avons voulu nous pencher sur l’histoire, au travers des siècles de cette pratique sexuelle, qui trouve son origine dans l’Antiquité. Entrez avec nous dans le côté obscur pour jouer avec la fleur du jardin de derrière :37 % des français ont déjà pratiqué la sodomie en 2012, contre 25% en 1995. Cependant, ce sont les plus jeunes, les moins de 30 ans, qui sont les plus ouverts à cette pratique, les seniors manifestent une plus grande réticence à faire l’amour de cette manière. Pourquoi ?

Pourtant, cette pratique vient de loin et il faut remonter à la Bible pour retrouver l’étymologie du mot. Sodomie vient de la ville de Sodome qui fut dévastée par Dieu car il n’avait pas apprécié que les habitants de cette cité voulurent violer les anges. Ainsi jusqu’en 1800, le terme sodomie ne désignait pas uniquement la pénétration anale mais toutes les pratiques sexuelles répréhensibles par la morale.

De nos jours, la sodomie est encore interdite dans 13 états américains mais aussi en Malaisie et pourtant cette pratique est ancienne. Les romains et les grecs s’en donnaient à coeur joie, mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que c’était une façon de partager les connaissances entre le maître âgé et son élève ! De même une juridiction ecclésiastique en 1478 considérait cette pratique comme parfaite entre deux hommes mais entre un homme et une femme c’était passible du bûcher ! Il fallut attendre la Révolution et 1791 pour que la sodomie ne soit plus passible de la peine de mort en France et le dernier sodomite fut brûlé dans notre pays en 1723. La sodomie était synonyme d’homosexualité c’est souvent pour cela qu’elle était prohibée car selon les représentations bien ancrés tous les homosexuels masculins sont des sodomites, alors que le sexe anal n’est, naturellement,  pas accepté par tous les homosexuels et que certains hétérosexuels le pratique aussi. 

Autre révolution, mais celle des moeurs cette fois-ci : la libération sexuelle a rendu la sodomie plus populaire, car selon les dernières recherches, cette pratique sexuelle entraîne plus d’ orgasmes pour les femmes. La vision des films X où cette pratique s’est banalisée a aussi renforcée les coïts anaux.

Mais selon les sexologues, il faut se préparer correctement avant de pratiquer la sodomie car il faut que l’anus soit bien dilaté, alors n’hésitez pas à lubrifier lors des préliminaires et faites doucement. Sur ce blog, pourvu que les personnes sont consentantes, aucune pratique n’est taboue mais sachez qu’une de nos lectrices dans un commentaire nous a expliqué qu’elle avait essayé sa première sodomie à 68 ans et qu’elle avait pris beaucoup de plaisir !

Verlaine n’assumait pas son homosexualité avec Rimbaud car il aimait encore sa femme Mathilde, tira sur son amant et lorsqu’il fut amené au tribunal, le juge lui demanda s’il était sodomiste, alors le poète répondit, magnifique “On dit sodomite, Monsieur”