nuitPlus de 5 millions de français souffrent de solitude soit un français sur 8! 25% des plus de 75 ans se sentent seuls et abandonnés et pensent qu’ils ne comptent pour personne, ni la famille et les amis. Ce chiffre est en augmentation de 11% en 4 ans ! Le fait divers sordide survenu dans la Drôme en est l’exemple flagrant: une dame de 83 ans  a été découverte mercredi dans son lit à son domicile de Bourg-lès-Valence. Cela faisait trois ans qu’elle était décédée de mort naturelle et personne ne s’en était soucié jusqu’à présent! Pas de rapport avec le voisinage, un fils à qui elle ne parlait plus depuis 20 ans, voilà une bien triste histoire de cette solitude banale qui hante notre société égoïste…

Ce qui tue, c’est la solitude.

Souvenez-vous de la canicule de 2003 qui a mis au grand jour le fléau de la solitude. La famille ne joue plus son rôle et la société est de plus en plus individualiste. 2 millions de seniors se sentent seuls, c’est énorme et pour la plupart du temps, c’est une solitude subie. Etre seul n’est pas un choix et rares sont les seniors qui l’acceptent et qui le vivent bien. Il faut savoir que 33% des personnes âgées qui vivent dans une ville de plus de 100 000 habitants sont seules contre 21% des personnes qui vivent à la campagne.

Plusieurs raisons peuvent favoriser la solitude: la perte d’un époux ou d’une épouse l’éloignement du monde du travail car les mises en pré-retraite se multiplient, les brouilles familiales. ..

Lors de la disparition du mari, les problèmes de transport peuvent apparaître, c’était lui qui conduisait pour aller faire les courses, aller chez le docteur. Seulement 36,4% des femmes de plus de 65 ans ont le permis de conduire ! Les transports en commun sont nombreux dans les villes mais il en est tout autre dans les campagnes.

Rester seul à la maison peut avoir des conséquences non seulement sur le moral mais aussi sur la forme physique. Les scientifiques ont prouvé que la solitude était souvent un facteur aggravant de risques d’accident cardio- vasculaire, d’hypertension et naturellement de dépression.

En Afrique ou en Asie, rares sont les aînés qui sont seuls mais dans notre pays, combien de personnes passent Noel et les anniversaires sans voir personne et même sans un coup de fil. Et pourtant, des solutions existent pour ne plus se retrouver isolé. Des seniors partagent leur maison en accueillant soit des étudiants soit des personnes de leur âge, cela permet de discuter, de partager les frais et surtout d’échanger. Des associations proposent aussi par de multiples activités de ne plus se sentir seul et des bénévoles peuvent aussi se rendre chez les personnes seules juste pour discuter et engager des véritables conversations qui ne se limitent pas au “Comment ça va” dont les gens n’écoutent même pas les réponses.

Paradoxalement, plus la solitude se développe, en 10 ans, elle a progressé de près de 8% chez les personnes âgées, plus les moyens de communiquer se multiplient. 25 % des personnes seules utilisent Facebook ou Twitter pour échanger et se distraire mais aussi pour nouer des relations cordiales. Cependant, un ordinateur ne pourra jamais remplacer une présence humaine, la spontanéité et la sincérité d’une discussion.

Notre blog se veut aussi un espace de discussion virtuel certes alors nous avons crée les Seniors Partageurs qui sont destinés à rompre la solitude et à créer de véritables relations, discussions ou des échanges.

Victor Hugo avait tout résumé “L’enfer est tout entier dans ce mot : solitude“