Blog senior-les loisirs des seniorsLes seniors représentent 18% de la population française soit exactement 12 520 217 personnes de plus de 65 ans. En 10 ans, la population française des retraités a augmenté de 3 millions ! Les habitants âgés de 75 ans ou plus représentent près d’un habitant sur dix. Et dans 40 ans, 1 français sur 4 aura plus de 65 ans. En 2016, notre pays compte 23 428 centenaires. Et oui, les français vieillissent et cette réalité n’est pas assez prise en compte. D’ailleurs qui se soucie véritablement de ces 12 millions de français? A quand un homme politique qui déclamera “Ma priorité, c’est la vieillesse” ? 

Une anecdote qui démontre bien que la situation a bien changé dans nos pays occidentaux: savez-vous pourquoi le seuil fatidique de la retraite a été fixé à 60 ans? Et bien c’est assez cocasse : Bismarck a demandé un jour à l’un de ses conseillers à quel âge il fallait situer le départ à la retraite pour n’avoir jamais à la payer. On lui répondit alors: à 60 ans car peu d’individus pouvaient espérer vivre aussi longtemps, et ceux qui y parvenaient survivaient rarement plus de quelques années…

Une population qui vieillit a de multiples conséquences: c’est un pays qui épargne mais qui n’a pas de fait les mêmes modes de consommation que les jeunes.

Et si nous prenions exemple sur le Japon qui, tous les 19 septembre a instauré la journée du grand âge? l’Etat japonais offre à chaque centenaire  une coupe de saké en argent massif. Comme cela coûtait 2 millions d’euros par an à l’Etat, ils se sont rabattus sur une coupe plaquée argent. C’est juste symbolique mais cela pourrait montrer l’attachement de notre pays à ses anciens.

Mais en France, on préfère mettre la vieillesse sous le tapis…

Cependant, si vous lisez ces lignes, c’est que vous n’êtes pas au fond du gouffre. Car il y a trois grandes époques dans l’humanité: l’âge de pierre, l’âge de bronze et …l’âge de la retraite.

Prendre de l’âge, c’est un processus sur lequel nous ne pouvons pas agir, par contre devenir vieux cela ne dépend que de nous.

Etre âgé, c’est faire des projets, vivre tout simplement alors qu’être vieux c’est sans cesse rabâcher les mêmes choses, être nostalgique du temps passé. Mais posez-vous cette simple question: c’était vraiment mieux avant ?

La retraite n’est pas le moment du bilan mais celui du possible. Vieillir, c’est l’âge des possible, des loisirs, de la liberté. C’est la fin des “besognes” obligatoires instaurées par la société : horaires, prise de décision difficile, obéissance aux supérieurs…

La retraite est un nouveau départ et profitez bien du premier jour du reste de votre vie !