Monsieur le Premier Ministre, vous transformez 8 millions de retraités de France en variable d’ajustement de votre budget ! Nous reprenons mot pour mot les propos de Madame la députée Rabault. D’ailleurs regardez cette scène surréaliste à L’Assemblée Nationale où M.Le Ministre des Comptes publics ne parle que du pouvoir d’achat des actifs et n’a pas un mot, surtout quand on lui pose la question de la CSG des retraités, sur conséquences de cette décision sur la vie de millions de retraités ! Inacceptable !