oh“Il ne fait pas beau, C’est le mois de Mars, le mois du vent et des impôts. Le vent bientôt sera tombé, Mais les impôts c’est toute l’année” Aujourd’hui dans la presse, on nous annonce des montants pharaoniques d’hausses d’impôts des particuliers. Nous avons voulu faire le compte uniquement des impôts nouveaux qui touchent les seuls retraités. Et nous sommes arrivés à la conclusion suivante: 4,912 milliards d’euros de hausse en 3 ans! Soit quand même 32 milliards de francs ! Cela donne le tournis ! 

Récapitulons, voici les nouveaux impôts ou les hausses d’impôt qui touchent uniquement et principalement les retraités: 

Suppression de l’exonération d’Impôt sur le revenu des majorations de pension pour charges de famille : 2,4 milliards (1,2 milliard en 2014 et 1,2 milliard en 2015)

Création d’une contribution additionnelle de solidarité sur l’autonomie (CASA) sur les pensions des retraités:  1,8 milliard (400 millions en 2013, 700 millions en 2014  et 2015)

Hausse de la CSG pour 460 000 retraités en 2015 : 281 millions (perte moyenne 51€ par mois soit 460 000 retraités x 51€ x 12 mois=281 millions pour 2015)

Suppression totale de la 1/2 part des veuves: 432 millions (3,6 millions de personnes bénéficiaient de cet abattement dont le montant maximum était de 120€ soit 432 millions )

Espérons que nous n’avons rien oublié!

Il ne faut pas oublier aussi le gel des retraites, mais qui n’est pas un impôt supplémentaire et en contrepartie la prime de 40€ que nous ne pouvons pas prendre en compte car elle n’est pas encore versée. Cependant, ce sera une baisse d’impôt quand elle sera vraiment dans les poches des retraites de 320 millions (8 millions de pensionnés vont en bénéficier x 40€ )

Donc si l’on fait le total des hausses d’impôts spécifiques aux retraités cela correspond à près de 5 milliards d’euros, près de 32 milliards de francs ! 

D’un côté avec ce montant pharaonique, cette somme pourrait permettre à financer la nouvelle prime d’activité décidée hier par Monsieur Valls. Si au moins les impôts des retraités pouvaient servir à quelque chose de concret et d’utile, les seniors seraient moins malheureux…

Mais il ne faut pas non plus oublier qu’avec un autre gouvernement, déjà en 2007 avait commencé à baisser l’avantage fiscal sur la 1/2 part des veuves, taxer les mutuelles, et augmenter la CSG…Depuis longtemps, les retraités sont des véritables vaches à lait…

Mais toutes ces mesures n’ont pas l’air de toucher nos dirigeants, et ils feraient bien de s’inspirer de la ministre italienne des affaires sociales qui a fondu en larmes en annonçant le gel des pensions des retraités italiens…