pleurs retraitéManuel Valls a présenté un plan pour les jeunes constitué de “mesures fortes” selon ses dires. La prolongation des bourses, taxation des CDD, augmentation des quotas dans les IUT. Ces mesures sont peut-être une bonne chose mais au fait, Monsieur le Premier Ministre, à quand des mesures concernant AUSSI les “vieux”? Faut-il uniquement manifester, bloquer les rues, utiliser les réseaux sociaux pour se faire entendre? Ces mesures en faveur des jeunes répondent à des “inquiétudes profondes” mais Monsieur Valls, croyez vous que les retraités de France n’ont pas aussi des justes revendications? Ne sont-ils pas aussi inquiets ? Quel homme politique osera dire “ma priorité c’est la vieillesse ?” 

Les jeunes ont vu leurs revendications reprises en partie par le gouvernement. Ils ont réussi à se faire entendre. Les gouvernements successifs ont toujours eu peur de la jeunesse dans les rues et des éventuels débordements.

Par contre, au sujet des vieux, là aucune crainte à avoir de la part des gouvernants. Pas de cassage, pas de manifestation massive, pas de slogan repris en boucle par les médias. Rien….Quel gouvernement s’est déjà effrayé de manifestation de retraités? Aucun…Les seniors ne savent pas se faire entendre, ils ne savent pas défendre leurs droits et leurs justes revendications. En résumé, ils n’effraient pas assez les gouvernements.

Pourtant, la situation des retraités n’est pas rose  :

  • 1,243 million. C’est le nombre de retraités vivant sous le seuil de pauvreté en France, selon l’Insee, soit près d’un retraité sur dix. Chaque année, notre pays compte 39 000 retraités pauvres supplémentaires.
  • La CSG augmente pour 460 000 retraités en 2016 et personne n’en parle?
  • 560 000 retraités continuent à travailler car beaucoup n’ont pas les moyens de vivre dignement avec leur seule pension.
  • Un retraité homme touche en moyenne 1654€ et une femme 951€, c’est Byzance ?
  • 1 million de retraités français vivent à l’étranger car les conditions de retraite sont meilleures ailleurs. C’est bon pour notre pays ?
  • Une maison de retraite coûte en moyenne 1756€ et le pension moyenne est de 1288€, c’est cela la justice sociale ?

D’autre part il faut savoir que les aides financières des retraités à leurs familles représenteraient un peu plus de 1,1 % du PIB selon une étude de l’Insee. Baisser le pouvoir d’achat des retraités c’est de facto diminuer les ressources des enfants et des petits-enfants!

Mais de cela qui en parle ? Nous avons l’impression d’être des lanceurs d’alerte mais personne, aucun politique ne s’intéresse à nos revendications justes et honnêtes. 

Les jeunes doivent être aidés, c’est bien et il ne faut absolument pas opposer les générations. Mais quand on a 20 ans, on peut s’en sortir, alors qu’à 90 ans, avouons le c’est plus difficile. Si les jeunes sont pauvres à 20 ans, leur travail, leur énergie, leur jeunesse peuvent les aider à franchir ce mauvais cap, mais alors que répondre à la mamie de 80 ans qui n’a que 800€ par mois pour vivre? 

Pourquoi les revendications des aînés seraient moins légitimes que celles des jeunes?  Pourquoi toujours, des mesures en faveur des jeunes et rien en faveur des personnes âgées? 

Certes, il reste toujours le bulletin de vote, et les retraités continuent massivement à se rendre aux urnes mais là encore, qui reprend nos revendications? Avez-vous déjà entendu un politique dire “ma priorité, ce sont les personnes âgées”. Non et pourtant ce serait aussi légitime….