blog senior-égérie des seniorsAujourd’hui Marisol Touraine a déclaré au micro de Jean-Jacques Bourdin”oui, les retraités conservent leur pouvoir d’achat car leur inflation n’augmente pas” Madame Touraine poursuit “Il faut faire un effort tout particulier sur ceux qui ont de toutes petites retraites c’est d’ailleurs ce que nous avons fait en revalorisant le minimum vieillesse. Il est à 800€ et il était nettement en dessous” Pour information le minimum vieillesse a augmenté de …0,1% en 2016 et depuis 2012 de 23,69€ ! Une nette augmentation de 39 centimes par mois ! 

L’interview de Madame la Ministre était passionnante ce matin et elle nous permet de préciser la position du gouvernement sur deux points principaux :

  • Quand Madame Touraine dit “nous avons œuvré pour le pouvoir d’achat des petits retraités en accordant une prime exceptionnelle de 40€ pour les plus petits retraités“. C’est bien mais c’était une prime qui n’a été donné qu’une fois en 2014, qui a mis près d’un an à arriver sur certains comptes. Cette prime correspondait à un effort de l’Etat de 10 centimes par jour et cerise sur le gâteau, elle était imposable ! Au fait pourquoi cette prime a disparu ?
  • Quand on pose la question à Madame Touraine “Etes vous favorable à une revalorisation des retraites? Vous n’allez pas geler en permanence le montant des retraites ? ” Madame Touraine répond “on ne peut pas changer le calcul des retraites au gré des circonstances on nous accuserait de tripatouiller ou de bidouiller je ne sais quoi. L’inflation étant ce qu’elle est, nous n’avons pas de revalorisation prévue. Je sais qu’au parlement des députés s’interrogent pour voir comment on pourrait revaloriser le pouvoir d’achat des plus petits retraités. Mais PAS DE TOUT LES RETRAITES. On ne peut être opposé par principe à ce que les plus petits retraités aient plus de pouvoir d’achat

Donc si un geste est fait par le gouvernement, il ne concernera que les petites retraites. Comment, combien, pour qui? Voilà des questions qui restent sans réponse.

Encore une dernière interrogation : si les retraités conservent soit-disant leur pouvoir d’achat alors pourquoi dire qu’il faut revaloriser le pouvoir d’achat des plus petits retraités? Ce n’est pas clair. Et si c’est flou c’est qu’il y a un loup, non?