dolaneceMonsieur le Président de la République, je vous écris une lettre que vous lirez peut-être si vous avez le temps. Depuis quelques jours, vous multipliez les gestes et les décisions en faveur de la jeunesse d’ailleurs vous avez dit “La jeunesse, moi, c’est ma priorité”. C’est très bien mais il ne faudrait pas oublier les 16 millions de retraités dans vos discours et dans vos actes. La situation des aînés en France n’est pas non plus enviable et je me permets de vous rappeler quelques chiffres douloureux : 8,4% des retraités sont pauvres, 1 127 000 seniors vivent au dessous du seuil de pauvreté et 7% des bénéficiaires des Restos du cœur ont plus de 65 ans. Alors Monsieur le Président, je vous pose une question simple: le changement c’est pour quand ?

Monsieur le Président, il est plus facile,  plus tendance, plus moderne de s’adresser à des “djeuns” plutôt qu’à des résidents de maisons de retraite. C’est évident, et vouloir conquérir un électorat bourgeois-bohème, ou bobo, si vous le préférez, est une stratégie de communication. Cependant, les retraités de France attendent, eux aussi, des promesses mais surtout des actes forts. Vous devez vous occuper aussi du sort des seniors de notre pays. 

Monsieur le Président, votre gouvernement a prévu de geler, encore une fois, les retraites de base et ce jusqu’en octobre 2016. Cela fera 42 mois sans augmentation. Monsieur le Président, trouvez-vous cela normal?

Monsieur le Président, les impôts des retraités ont augmenté de 4,91 milliards en 3 ans: vos gouvernements ont instauré une taxe de 0,3% sur les retraites, la fiscalisation des familles nombreuses, la suppression totale de la demi-part des veuves, l’augmentation de la CSG pour 460 000 retraités. En contrepartie, Monsieur le Président, votre Premier Ministre a décidé d’allouer une “prime”exceptionnelle à 6 millions de retraités. Mais elle n’est que de 40€ soit 3€ par mois et des centaines de milliers de retraités n’en ont toujours pas vu la couleur. Monsieur le Président, trouvez-vous cela normal?

Monsieur le Président, vos conseillers ont du vous dire que le prix moyen mensuel d’une place en maison de retraite est de 1857€ soit 61€ par jour. Vous n’êtes pas sans savoir que la pension moyenne est de 1288€ par mois alors concrètement comment peuvent faire les pensionnaires? Seulement 39% des personnes âgées sont capables de payer leur maison de retraite et 25% sont obligées de vendre leur patrimoine. Monsieur le Président, trouvez-vous cela normal?

Monsieur le Président, le 8 mars 2015, vous avez déclaré que l’égalité homme-femme “fait avancer notre société, qui donne des droits mais en même temps qui donne des chances”et vous avez encore une fois raison. Cependant vous devez aussi certainement savoir qu’à la retraite un homme touche en moyenne 1857€ et une femme 833€. Monsieur le Président, trouvez-vous cela normal?

Monsieur le Président, le 6 novembre 2014, lors d’une émission télévisée, vous avez déclaré “je ne peux pas accepter qu’une personne de 60 ans vivent avec 500 euros par mois” et depuis quelles décisions concrètes avez-vous mises en oeuvre? Lors de cette même émission, vous avez vanté les contrats de génération, qui étaient la promesse N°33 de votre programme de 2012, mais à ce jour seulement 20 000 contrats ont été signés alors que vous en espériez 75 000. Votre ministre du Travail a du vous alerter sur les 874% de hausse du chômage des plus de 60 ans en 4 ans. Monsieur le Président, trouvez-vous cela normal?

Monsieur le Président, lors d’une rencontre avec une personne de 60 ans au chômage, vous avez déclaré “on a besoin de nous” et vous avez rajouté que c’était un “plaidoyer pro domo”. Oui, Monsieur le Président, les retraités ont besoin de vous, ils ont besoin que vous preniez en considération leurs difficultés, leurs espoirs, leurs envies mais aussi leurs craintes. 

Monsieur le Président, c’est un appel à l’aide que les retraités vous lancent alors aidez nous !