Senior couple on country bike rideKafka disait “Le bonheur supprime la vieillesse” et bien les seniors ont bien intégré cet adage car selon un dernier sondage, 89% des personnes de plus de 70 ans se déclarent heureuses et seulement 9% disent qu’ils sont malheureux ! La vieillesse n’est plus un naufrage et maintenant la notion même de vieillesse s’éloigne: la preuve, on devient âgé quand on a 80 ans pour seulement 11% des français ou pour 31% quand on entre en maison de retraite ! Entrons ensemble dans les représentations des plus de 70 ans :

Via Voice a publié un sondage particulièrement intéressant, repris par Le Monde qui conforte l’idée que les seniors sont majoritairement heureux et que les préjugés sur l’âge tombent petit à petit. Il y a bien  trois grandes époques de l’humanité : l’âge de la pierre, l’âge du bronze et l’âge de la retraite ! 

Pierre Desproges faisait rire en déclarant de façon provocante “L’âge mûr c’est la période de la vie qui précède l’âge pourri” et bien l’âge mûr est une bénédiction pour la plupart d’entre nous ! 62% des français n’ont absolument pas peur de vieillir et 76% se sont préparés à la vieillesse. Basculer du côté obscur de la vie, celui où l’on a l’impression de décliner peut venir de plusieurs facteurs. Pour 54% on est vraiment âgé quand on a besoin d’une aide permanente ou quand on perd ses facultés intellectuelles pour 44% des sondés.

Ce qui est surprenant dans ce sondage c’est que les enfants des seniors pensent que l’on devient vieux à 70 ans mais les plus jeunes ont pour près de 80% l’impression que leurs parents sont heureux ! Alors la vieillesse c’est les autres ? Mais être dépendant de ses enfants est la crainte principale des personnes de plus de 70 ans, être un fardeau et ne plus être autonome. Seulement 5% des interrogés veulent habiter chez leurs enfants si cela devenait trop difficile de rester chez eux ! En cas de difficulté, 1/3 préfèrent rester chez eux en adaptant leur logement, et 20% penchent pour l’accueil en maison de retraite.

Les seniors veulent être des acteurs de leur vie vieillir peut être considéré comme un temps de liberté et non la vieillesse n’est pas en elle-même une maladie et nous laisserons le mot de la fin à François Mauriac “C’est merveilleux la vieillesse… …dommage que ça finisse si mal “

Et vous que pensez-vous de ce sondage ? En un mot êtes vous heureux ?