Hier soir François Hollande a fait quelques annonces qui concernent les seniors: retour de l’ASS pour les chômeurs à l’âge de la retraite et la mise en place d’un contrat aidé pour les seniors. Bref, c’est peu et surtout vague…Mais ce qui nous a choqué c’est la fin de son dialogue avec Joëlle Médiavilla, 60 ans au chômage depuis 2 ans: le Président a dit “on a besoin de nous” rajoutant  que c’était un “plaidoyer pro domo”. Ce n’est pas parce que le Président a le même âge que l’interlocutrice qu’ils ont les mêmes problèmes: 14910€ pour Monsieur Hollande contre 500€ pour la chômeuse en fin de droit... Les seniors ne sont pas tous dans la même situation, Monsieur le Président, il faut avoir un peu de décence …

Les seniors et les retraités s’endorment facilement devant la télévision et hier soir nombreux sont ceux qui ont du piquer un petit somme tant l’émission était lente et confuse.

Mais revenons sur les rares annonces en faveur des seniors :

le retour d’une allocation pour les chômeurs qui ont suffisamment cotisé mais n’ont pas atteint l’âge de la retraite. Mais l’Allocation de solidarité spécifique existe, le montant est de 16,11€ par jour ! 

-création d’un contrat aidé pour les chômeurs seniors à qui il manque quelques trimestres de cotisation qui entrera en vigueur en janvier 2015. C’est le contrat emploi senior après les emplois jeunes? 

Le Président a vanté une nouvelle fois les contrats de génération, mais seulement 31 000 ont été signés alors que le chômage des plus de 60 ans a augmenté de 874% en 4 ans? Sans mesures fortes, innovantes, ce fléau continuera.

Monsieur Hollande essaie tant bien que mal de colmater les dommages du chômage des seniors en annonçant des mesures déjà dévoilées en juin par François Rebsamen ministre du Travail:

-dans le cadre du contrat de génération doublement de la prime, adaptation de l’alternance aux seniors, et renforcement du pourcentage de seniors dans les formations.

Bref, rien de nouveau sous le soleil sauf et pas un mot sur la situation des 16 millions de retraités ! Quand Monsieur Hollande dit “je ne peux pas accepter qu’une personne de 60 ans vivent avec 500 euros par mois“, nous lui répondons mais pourquoi ne pas parler aussi des 1 127 000 retraités qui vivent avec moins de 978€ par mois et que 11,5% des pauvres en France ont plus de 65 ans.

Si François Hollande se “cramponne” il doit savoir que les seniors et les retraités se cramponnent aussi tous les jours pour maintenir leur maigre pouvoir d’achat !