Oscar Wilde a écrit “Quand j’etais jeune, je croyais que l’argent etait le plus important. Maintenant que je suis vieux, je le sais !”

Les clichés concernant les seniors et l’argent ont la peau dure. Aujourd’hui, malgré de nombreuses disparités, la situation financière des seniors s’est améliorée. On pense encore à la vielle dame arque boutée sur sa canne et dépensant chichement sa maigre retraite.

Les seniors se sont longtemps serré la ceinture, ont fait des économies , ont remboursé l’emprunt de leur résidence, et ont aidé leurs enfants. Il est normal qu’à une époque de leur vie, les seniors ont mis de l’argent de côté pour en avoir devant eux.

Mais, ils savent plus que d’autres qu’un sou est un sou!

  • Quelques chiffres sur les seniors et le patrimoine
  1. Ils détiennent  55 % du pouvoir d’achat des Français,
  2. le revenu annuel des seniors est d’en moyenne 30 000€
  3. Le patrimoine  moyen des seniors est de 180 000 €,
  4. Ils représentent  75 % des véhicules haut de gamme  et 74% des assujettis à l’impôt sur la fortune.
  • les seniors et les placements financiers.

les seniors ne perdent jamais de vue la maxime célèbre ” Ne mettez pas votre confiance dans l’argent, mais mettez votre argent en confiance” et possèdent de nombreux placements financiers répartis de façon différente:

  1. 5 seniors sur 10 ont souscrit à une assurance vie ,
  2. 42,5 % des seniors sont titulaires d’un livret d’épargne,
  3. ils détiennent 72% des placements financiers.
  • les seniors et leur banque
  1. 30% préfèrent que leur banque soit le plus près possible de leur lieu de résidence,
  2. 50% accordent de l’importance à la notoriété d’une banque,
  3. 90% maintiennent leur compte principal auprès de la même banque depuis plus de dix ans,

Enfin 30% des seniors utilisent internet pour suivre leur compte.

  • Comment les seniors utilisent leur argent?

L’intérêt principal de son argent est de l’utiliser à bon escient. Le tourisme représente le premier poste des dépenses des seniors, la culture se monte à 22% et 13% pour l’achat de journaux.

Et puis de toute façon, l’argent ne fait pas le bonheur.

Le vice non plus, sans doute. La vertu ? Si peu. Qu’est-ce qui fait le bonheur ? Un peu de tout, peut-être ?