Seniorin hat Schwierigkeiten den Laptop zu lesenEn 2016, une hausse de la taxe foncière et de la taxe d’habitation est à prévoir. En effet, l’indicateur des valeurs locatives d’un bien immobilier progressera de 1 % pour l’ensemble des propriétés cette année. C’est encore un coup supplémentaire porté aux propriétaires. Et comme 76% des retraités sont propriétaires de leur logement, ils vont être fortement impactés par ces hausses des impôts locaux. Ce n’est pas avec la hausse de 0,1% de leur retraite ou des pseudo baisses d’impôts sur le revenu qu’ils vont pouvoir faire face à ces nouvelles dépenses. Cette hausse future des impôts locaux est scandaleuse car la hausse de la valeur locative dépend de l’évolution des loyers mais comme en 2015 ils ont baissé, alors cette augmentation n’est aucunement justifiée. Les collectivités locales n’ont rien trouvé de mieux pour équilibrer leur budget que d’augmenter les impôts locaux. Et encore une fois, les retraités vont payer les pots cassés

Avec la baisse des dotations de l’Etat et de la hausse de leurs dépenses contraintes, les collectivités choisissent souvent la facilité: augmenter les impôts !

Il faut savoir qu’en moyenne, les retraités disposent d’un logement de 80 m2, alors qu’un trentenaire habite dans un 30m2, les valeurs locatives sont donc plus importantes et les impôts locaux aussi

21% des retraités possèdent un logement qui n’est pas leur résidence principale, dont 45% de résidence secondaire et 21% de biens loués. Alors attention, les hausses d’impôts locaux vont donc se multiplier pour les retraités propriétaires de plusieurs biens. Ce n’est pas de leur faute si les seniors ont travaillé toute leur vie, épargné en achetant des biens immobiliers qu’ils sont heureux de donner à leurs enfants. Cela faisait marcher le secteur du bâtiment si important pour notre pays.

Alors récapitulons : hausse des impôts locaux, de la CSG, fiscalisation des familles nombreuses, suppression de la demi-part des veuves, augmentation de la redevance télé. Toutes ces hausses compensées par une hausse de 0,1% des retraités soit 3 centimes par jour ce qui fait 15€ dans l’année. 

De qui se moque-t-on en disant que les impôts des retraités n’augmentent pas ?