Triste constat donné hier par l’Observatoire des conjonctures économiques (OFCE). La politique du gouvernement favorise avant tout les actifs qui travaillent alors qu’elle fait une majorité de perdants du côté des retraités. Les retraités sont pénalisés par la politique sociale et fiscale d’Emmanuel Macron. Depuis 2018, les mesures ont amputé à hauteur de 0,5% le niveau de vie des retraités seuls soit une perte de 110 euros et de 0,3 % pour les  couples de retraités ce qui équivaut à une perte moyenne de 135 euros. Et vous, avez vous trouvé que votre pouvoir d’achat avait baissé depuis l’élection d’Emmanuel Macron ? 

Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, de nombreuses mesures ont impacté de façon positive ou négative les retraités:

  • La baisse de l’impôt sur le revenu de 5 milliards, mesure issue du « Grand Débat National » devrait être la principale mesure socio-fiscale de
    l’année 2020 bien que dans le même temps l’impôt sur le revenu devrait croître de 1,9 milliard d’euros sous l’effet de la mise en place du prélèvement à la source.
  • La taxe  d’habitation baisserait de nouveau de 3,4 milliards d’euros dans le cadre de la « suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages » prévu pour être effective à la fin 2020.
  • Revalorisation du minimum vieillesse.
  • La désindexation des pensions de retraite au-delà de 2 000 euros devrait réduire le pouvoir d’achat des retraités de 0,7 milliard par rapport à 2019 (sous l’hypothèse d’une inflation hors tabac de 1 %). La ré-indexation des retraites jusqu’à 2 000 euros a permis en revanche d’éviter une perte de pouvoir d’achat de 1 milliard  d’euros.

En fonction de sa situation, chaque retraité trouvera le verre à moitié plein ou à moitié vide, mais pour revenir à cette étude de l’OFCE il est dit en toutes lettres “les retraités ont été mis à contribution, même si pour ces derniers, les mesures de 2020 auront un effet en moyenne positif sur leur pouvoir d’achat”.

Alors faut-il être optimiste pour cette année? Qu’en pensez-vous ?