Les manifestations des retraités ont fait la une des journaux télévisés hier. Selon la police entre entre 39.000 et 68.000 retraités ont battu le pavé dans plus de 30 villes de France. Si l’on prend la fourchette haute, cela veut dire qu’un retraité français sur 215 a manifesté. C’est peu.. Pourtant les revendications sont justes, la hausse de la CSG qui frappe les retraités est inacceptable. Mais les légitimes demandes sont déjà oubliées aujourd’hui par les médias. Les retraités sont déjà zappés. Il semble urgent de trouver d’autres moyens d’action pour se faire entendre. La rue ne donne rien, les grèves ne sont pas possibles, il ne reste que les élections et notamment les européennes en 2019. Qu’en pensez-vous ?

Les retraités ont manifesté hier avec le personnel des maisons de retraite. C’est bien mais pourquoi avoir mélangé ces deux combats légitimes qui n’ont rien à voir ?

Pourquoi associer toujours les retraités à des personnes âgées en EPHAD? Qu’y a t’il de commun entre la hausse de la CSG pour les retraités et le manque de personnel dans les maisons de retraite ?

Malheureusement, les manifestations de retraités ne vont rien donner. On en parle un jour dans les journaux puis les médias passent à autre chose…Comme d’habitude…

Il faut trouver un véritable moyen de se faire entendre. Et à part les urnes, rien ne fonctionne. Mais il ne faut plus voter contre mais voter pour. Si un parti des retraités était crée, il pourrait fédérer les 15 millions de retraités français et permettre enfin que nos voix soient entendues de manière légitime et démocratique. 

Oui la création d’une force politique est la seule voie possible !