La colère gronde chez les millions de retraités. Ils en ont assez d’être présentés comme des nantis, d’être pris pour cible par les différents gouvernements qui se succèdent. Après la suppression de la demi-part des veuves, de la fiscalisation des familles nombreuses, du gel des retraites et de la création d’une taxe spécifique aux retraités, voici que la hausse de la CSG sans aucune contrepartie, contrairement aux actifs qui vont récupérer sur leur feuille de paie la hausse cette cotisation. “Ça va encore nous tomber dessus” se plaignent à juste titre les retraités !    

 Malgré quelques annonces, le gouvernement peine à rassurer les retraités. La réforme de la CSG est injuste, on s’acharne sur les retraités et pourtant ils n’ont volé personne.

Même si un retraité touche 2500€ de pension mensuelle, c’est qu’il a travaillé, cotisé toute sa vie a hauteur de ce montant. Etant donné que la retraite est un dû et non un droit, on ne peut accuser les retraités de profiter du système.

Comment par un simple décret, le gouvernement peut-il baisser les retraites de 1,7%? Comment expliquer à une personne de 85 ans que sa maigre pension va être amputé de 300€ par an?

En outre, on nous parle de la suppression de la taxe d’habitation pour compenser la hausse de la CSG mais elle ne sera complètement effective que dans trois ans!

Le gouvernement ne sait pas comment sortir de cette impasse, les retraités sont exaspérés. Bien sur, ils veulent bien faire des efforts à hauteur de leurs moyens mais on ne peut, dans un pays, pour que subsiste la concorde opposer les actifs et les retraités !