rire“Tout va très bien, madame la marquise” Voilà les conclusions surprenantes du groupe de travail européen sur le vieillissement (AWG). En France, en 2060, le poids des pensions de retraite sera beaucoup moins lourd sur le PIB. Les déclinistes et  les pessimistes peuvent se rhabiller. Le poids des retraites s’allégera à partir de 2025. Mais ces chiffres cachent une réalité bien triste: il y aura de plus en plus de personnes au chômage et donc les français auront moins de droit à la retraite, de facto des pensions de retraites moins importantes. Des retraités pauvres pour sauver le déficit des retraites, voilà ce qui nous attend ! 

Enfin une bonne nouvelle: La France s’en sortira beaucoup mieux, au sujet des retraites que ses voisins notamment l’Allemagne et la Belgique. Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène :

D’abord, nous avons une démographie dynamique par rapport aux autres pays. En 40 ans, notre pays va voir sa population augmenter de 12 millions d’habitants. Cette arrivée de nouveaux cotisants est une excellente nouvelle. Une population jeune voilà la solution à nos problèmes de retraite. Mais qui dit qu’ils trouveront tous du travail ?

Tout cela c’est bien beau mais masque de fait la triste réalité. La majorité des français n’aura pas les annuités nécessaires pour avoir une retraite pleine et entière. Donc, oui les gens seront à la retraite, mais dans quelles conditions ?  Il va falloir inventer un nouveau contrat  de travail, le JMS, c’est-à-dire: Jusque ce que Mort s’en Suive…

Voir les retraites uniquement sous l’angle comptable est une aberration. On nie le côté humain et les possibles de vivre dignement.

Si l’avenir c’est une génération de retraités pauvres alors …