Depuis 1971, l’Angleterre est dans l’Europe mais depuis ce matin l’incertitude règne. Les 100 000 retraités anglais installés en France vont directement être touchés par la sortie de l’Europe de leur pays. Leurs retraites sont versées en livres et comme elle vient de chuter de 11% depuis ce matin, leurs pensions vont donc de facto baisser de façon drastique. Inévitablement de nombreuses questions vont se poser: Comment vont-ils pouvoir rester en France si leurs revenus diminuent? Comment vont-ils pouvoir se soigner en France? L’accord bilatéral de santé va-t-il perdurer? Les retraités installés en Dordogne vont-ils avoir besoin d’un visa pour rester en France? Bref, la situation des retraités anglais est bien indécise…