Dis moi comment tu fais l’amour et je te dirai comment tu votes !” En ce moment, tous les journaux ne parlent que des liaisons dangereuses entre la politique et le sexe mais ce qui est passionnant dans un nouveau sondage paru hier, c’est que les différences idéologiques rejaillissent au plumard ! Découvrez notre petite enquête sur les drôles de liens entre l’isoloir et le lit :

En fonction de vos opinions politiques, vous ne ferez pas l’amour de la même manière ! Si vous êtes un peu coquin, vous aurez tendance à voter à gauche, par contre si votre sexualité est ,disons un peu plus classique, alors votre orientation politique sera plus de droite ! 

Mais à votre avis, est-ce votre vote qui influence vos pratiques sexuelles ou est-ce vos manières de faire l’amour qui ont une relation avec votre opinion politique? Telle est la question !

Analysons ensemble, ces chiffres passionnants :

Les sympathisants de gauche font plus l’amour que ceux de droite, en moyenne 7 fois par mois contre 5,9 pour les conservateurs. Dans ce domaine, au moins ils portent bien leur nom ! Ce qui est surprenant, c’est que les extrêmes ont une vie sexuelle plus fournie, si l’on peut dire et les soutiens de l’extrême droite ont eux 8 relations sexuelles par mois !

Les électeurs de gauche pratiquent plus l’échangisme que ceux de droite mais cela  reste néanmoins marginal (6% contre 4,3%)

Les pro-droite sont plus fidèles que les pro- gauche, et quand même tous partis confondus 30% des sondés déclarent avoir eu au moins une petite infidélité !

-Si l’on pénètre ce sondage plus profondément, en analysant en détail chaque pratique, il est surprenant de voir que les sympathisants de gauche sont plus adeptes de la fellation (82% contre 68%) que ceux de droite mais que les extrêmes, gauche et droite confondues,  pratiquent à 55% la sodomie alors que les partis de gouvernement (PS et UMP) ne sont que 41% à aimer ce genre de position !

Enfin, touts ces histoires sont du domaine de l’intime, chacun fait bien ce qui lui plait, mais l’essentiel est de ne pas finir comme Woody Allen “Un petit mot sur la contraception orale. J’ai demandé à une fille de coucher avec moi et elle a dit “non”.