En ce moment, on entend beaucoup parler  de certaines outrances ad nominem, mais les injures en politique ont toujours existé. Voici un petit florilège de mots pas très doux : 

Les mots sont durs en politique et voici quelques injures qui ont fait date dans notre vie politique. La politique n’est pas un long fleuve tranquille, la preuve : la formule la plus célèbre de noms d’oiseaux est indiscutablement le fameux “Casse toi, pauvre, con” mais l’insulte en politique est presque devenu un art, au fil des années :

Victor Hugo n’hésitait pas à qualifier de façon cinglante Napoléon III de “Napoléon le petit”

Puis  Charles de Gaulle qui n’a jamais ménagé, ni ses amis et encore moins ses ennemis “”La vieillesse est un naufrage. Pour que rien ne nous fût épargné, la vieillesse du maréchal Pétain allait s’identifier avec le naufrage de la France”. On est dans l’injure, mais c’était bien écrit et bien pensé, on sent une certaine trame littéraire au contraire des injures de comptoir qui vont suivre :

En 2010, un journaliste du Point demandait à Dominique de Villepin pourquoi il ne réglait pas directement son conflit avec Nicolas Sarkozy  après l’affaire Clearstream et ce dernier répondit “Ma maman m’a toujours dit : on ne frappe pas les plus petits que soi” en réponse Sarkozy eut cette phrase célèbre “Une dissolution ratée, une législature ratée et un référendum perdu. Tu parles d’un CV ! C’est grande gueule et petites couilles”

Jacques Chirac n’avait pas été tendre aussi avec l’ancien Président de la République “J’aurais dû l’écraser en lui marchant dessus du pied gauche, ça m’aurait porté bonheur”

Ségolène Royal n’était pas très gentille  avec François Bayrou en disant en 2007 alors qu’il avait refusé de lui apporter ses voix lors du deuxième tour de la présidentielle “Il m’a fait l’impression de l’amant qui craint la panne”

Lors de la campagne de 2012, les mots ont aussi été durs entre socialistes “La présidentielle, Hollande y pense en nous rasant”

Toutes ces injures sont tirées du Petit Dictionnaire des Injures Politiques de Bruno Fuligni, ouvrage très instructif et d’actualité. L’auteur devrait le réactualiser, en ce moment il y a vraiment de la matière !