Aujourd’hui, les retraités étaient appelés à manifester pour défendre leur pouvoir d’achat. Mais les manifestations ont fait pschitt! Ce sont les syndicats traditionnels qui sont à l’origine de ces manifestations et au lieu de manifester bêtement dans la rue, pourquoi ne pas inventer d’autres moyens de se faire entendre? Oui il faut défendre le pouvoir d’achat des retraités, oui il faut dire “ça suffit” mais pas en brandissant trois pancartes et en jouant du tambour! Cela ne changera strictement rien ! Nous ne voulons plus des traditionnels slogans du syndicalisme de grand-père il n’y a qu’à regarder la vidéo, mais privilégions plutôt des actions pertinentes, innovantes pour faire reculer le gouvernement ! Aujourd’hui nous ne manifesterons pas mais le combat continue d’une autre manière ! Découvrez comment nous pouvons faire passer nos revendications:

Certains vont ressortir les drapeaux rouges et les vielles banderoles. Mais nous nous resterons à la maison, tranquillement et au chaud ! Nous ne sommes pas solidaires de ces façons de se faire entendre qui sont des vestiges du passé. Or, les seniors et les retraités sont modernes.

Oui les retraités doivent se battre pour leur pouvoir d’achat, oui ils doivent être vent debout contre les mesures fiscales qui les touchent directement, oui ils doivent se battre pour que le tarif des maisons de retraite soit réglementé, oui ils doivent se battre pour qu’une vraie loi sur la dépendance voit enfin le jour, oui ils doivent se battre contre la solitude, oui ils doivent se battre contre les agressions odieuses, oui ils doivent se battre pour conserver leur permis de conduire, oui ils doivent sa battre pour conserver leur dignité ! Mais la question principale est: comment se faire entendre ?

La France compte 16 millions de retraités et aujourd’hui 6 mois 8000 retraités ont manifesté. Le ratio était d’1 retraité présent à la manifestation pour 2000 absents. Autant dire un flop…Et demain ce sera pareil…

Nous aussi, nous pouvons gagner si nous sortons des arrières boutiques syndicales et si nous sommes unis. Nous proposons 5 moyens modernes, ambitieux et pertinents pour gagner notre combat pour une retraite digne et sereine:

1-Grève des achats :  les seniors représentent 43% des dépenses de restaurant,  45% des dépenses d’habillement et 72% des achats de voitures dont le prix dépasse les 30 000€ ? Imaginez un peu, si les retraités faisaient la grève des achats, l’économie française déjà moribonde ne s’en remettrait pas ! En outre, les seniors sont la classe d’âge qui achète le plus de journaux. Et si nous faisions la grève des achats de magazines et de quotidiens?

2- Grève de la garde des petits-enfants : 11% des grands-parents gardent leurs petits-enfants tous les jours ce qui correspond à une économie de nounou de près de 32 millions d’euros chaque jour pour les familles soit près de 8 milliards d’euros par an ! Imaginez si les grands-parents ne gardaient plus leurs petits, la vie quotidienne serait impossible !

3- Grève des associations: 38% des retraités sont bénévoles dans une association soit près de 6 millions de seniors qui font tourner le secteur associatif. Et comme ce secteur totalise un budget de 70 milliards d’euros, on pourrait arriver à une perte de plus de 26 milliards ! Imaginez si les retraités faisaient la grève du bénévolat, toutes les associations fermeraient !

4-Grève des dons: Chaque année, les retraités donnent à leurs enfants ou leurs petits enfants, la somme faramineuse de 32 milliards d’euros ! Imaginez comment payer le loyer, l’essence, les vacances et la fac pour certains si les seniors ne donnaient plus ce petit coup de pouce !

5-Grève du vote: Croyez vous que le suffrage universel aurait une réelle légitimité si les retraités s’abstenaient de voter? Déjà que l’abstention explose, il faudrait encore enlever 18% de l’électorat et 31% des suffrages exprimés !

Imaginez quelle représentativité auraient les futurs élus !

Les retraités sont incontournables mais malheureusement personne ne les écoute car ils agissent en ordre dispersé. Nous pourrions utiliser les réseaux sociaux dont les retraités sont friands pour faire passer nos justes revendications. Une mobilisation Retraité 2.0 sur la toile, voilà une idée moderne et qui pourrait permettre de nous faire entendre.

Et si nous mettions en place, la grève des retraités, une grève moderne et enfin efficace ? 

Ou alors mobilisons nous pour mettre en place notre parti des retraités, apolitique et sans syndicats!