Aujourd’hui il fait très très froid sur presque toute la France. Mais cela n’a rien d’exceptionnel pour un début janvier. Faisons revivre notre mémoire et rappelons nous des hivers rudes que nous avons traversé ! Voici un petit récapitulatif, des records de froid et de neige dans notre pays. L’hiver 1954, cela ne vous rappelle rien ?

En 1954, l’abbé Pierre avait lancé son fameux appel “Mes amis, au secours...grâce à vous, aucun homme, aucun gosse ne couchera ce soir sur l’asphalte ou sur les quais de Paris”

Il est vrai qu’en 1954, les températures sibériennes avaient envahis notre pays, on comptait -18° à Nancy ou -12° à Paris.

A Paris, en ce moment il fait -1°, mais en 1879, dans notre capitale, le mercure est descendu jusqu’à -24°!!!

Et le record enregistré dans notre pays est de -41° à Mouthe dans le Doubs avec, attention, ne prenez pas peur, -41°.

Pour ceux qui ont un peu de mémoire, l’hiver le plus froid dans notre pays fut celui de 1962-1963 avec des températures moyennes inférieures de 5° à la normale. Et en 1990, nous avons connu l’hiver le plus chaud avec +2° par rapport aux moyennes des services météo.

Les météorologistes disent qu‘en moyenne un hiver est rigoureux tous les trois ans. Donc cette année, l’hiver sera vraisemblablement rude et froid.

En ce moment il neige sur la capitale et les quelques centimètres constatés entravent la vie des franciliens. Mais souvenez vous qu’en 2010, Paris était sous 11 cm de neige et le record de neige sur la capitale remonte à 1946 avec 39 cm de neige sur le parc Montsouris !

Mais les chutes de neige importantes ne sont pas seulement l’apanage des habitants du Nord de la France, d’ailleurs en 1954 à Perpignan, 85 cm de neige s’était abattu sur cette ville et Nice s’était réveillée,  il y a 28 ans sous 38 cm de neige !

Rassurons nous, nous sommes encore bien loin des records mondiaux de froid et de chute de neige car à Oimakion en Russie en 1933, les températures sont descendues jusqu’à -68°! La chute de neige la plus importante en une journée a eu lieu dans le Colorado en 1921 avec un manteau neigeux de près de 2 mètres !

Alors soyons patients, ne brusquons pas la nature, d’ailleurs que pouvons nous bien faire, à part nous plaindre et n’oubliez pas le proverbe populaire “Le bonheur est comme la neige : il est doux, il est pur et… il fond. »