Il existe des formes de déviance sexuelle, sympathiques, très peu connues dont une étude scientifique japonaise a publié  un petit florilège. Loin de nous, l’idée de faire l’apologie des perversions sexuelles, néanmoins certaines sont assez cocasses, la preuve :

Connaissez vous :

-les enclitophiles: ce sont les amoureux des femmes criminelles,

-les mécanophiles: ce sont les personnes qui ont besoin pour atteindre l’orgasme de la vue d’un moteur,

-les exobiophiles qui fantasment sur les extra-terrestre

-les formicopholes qui trouvent leur plaisir à crouler sous les insectes

ou alors les frotteuristes qui pour avoir du plaisir doivent se frotter violemment à autre personne.

N’oublions pas non plus, dans cet article, la gérontophilie qui est l’attirance pour les seniors, on va dire, très âgés !

Et tant d’autres …